Safaricom poursuivi pour «avoir volé» son application de streaming musical Songa à un développeur Web kenyan

songa by safaricom

En février, nous avons signalé que le principal opérateur de services mobiles du Kenya - Safaricom - avait lancé une nouvelle application de streaming de musique mobile; Songa par Safaricom.

Eh bien, il s'avère que Songa n'est pas de Safaricom, mais d'un développeur Web connu sous le nom d'Evans Gikunda; c'est allégué. L'histoire derrière cela raconte que M. Gikunda était autrefois un employé de Radio Africa, et avant de rejoindre la société, il avait développé une application pour diffuser de la musique et des vidéos.





Lorsqu'il a rejoint Radio Africa, il a approché le PDG de la société, Patrick Quarcoo, et lui a parlé de cette application intéressante sur laquelle il travaillait. Apparemment, M. Quarcoo a été impressionné par la création de Gikunda en proposant de former une société de portefeuille distincte qui poursuivra la création (création de Gikunda) à son plein potentiel. La nouvelle société holding sera un partenariat entre Quarcoo et Gikunda.

Malheureusement, cette société holding n'a jamais vu le jour et Gikunda a quitté son emploi à Radio Africa où il travaillait en tant que développeur Web. Gikunda a appris plus tard que Quarcoo avait vendu les droits de propriété de son produit à Safaricom. Il n'a été impliqué à aucun moment dans le processus, et il n'en a pas non plus bénéficié; malgré les affirmations, il a créé la plateforme.

'Cette honorable juridiction déclare que les droits de propriété intellectuelle du demandeur sur la plate-forme, connus sous le nom de «Songa by Safaricom», ont été et sont susceptibles d'être continuellement violés, violés et / ou violés et, par conséquent, le demandeur a besoin de protection ». lit en partie une déclaration de Gikunda au procès dans lequel il poursuit Safaricom et M. Quarcoo.



Gikunda demande au tribunal d’obliger Safaricom et Radio Africa à révéler combien d’argent ils ont gagné avec «Songa by Safaricom» depuis sa création. Il souhaite en outre être indemnisé pour les dommages généraux qu'il a subis.